Rechercher

Port Aventura 2021 : Un nouveau parc annoncé

Grâce au projet The Beat Challenge, Port Aventura renforce ses liens avec LaLiga par un investissement de 150 millions d'euros qui promet aux visiteurs une expérience unique dans un tout nouvel espace thématique qui se développera en trois phases pour aboutir à l'ouverture d'un nouveau parc à thème dédié au football dans le complexe touristique de la Costa Daurada.


Port Aventura s'appuiera sur le football pour se développer après l'année la plus compliquée de son histoire, marquée par le coronavirus. Le parc travaille actuellement au développement d'un espace thématique dédié au monde du ballon rond après son partenariat avec LaLiga.


Un projet de création en trois phases

The Beat Challenge - nom cité pour le projet - est né pour fusionner les loisirs et le sport. Dans un projet qui comportera trois phases. Et cela, après un investissement de 150 millions d'euros, aboutira à l'ouverture d'un nouveau parc à thème dédié au football. Peu de précisions actuellement sur le tarif d'entrée, la position du parc ou encore le temps de visite.


Il semble que la direction du parc soit satisfaite des résultats (relativement faibles) de FerrariLand, car il s'agirait à priori de répéter la même formule.


Phase 1 : Création d'une expérience numérique.

La première phase offrira une expérience numérique. Les visiteurs pourront profiter d'un restaurant à thème et d'un magasin avec tous les produits LaLiga. Il s'agit d'un investissement de dix millions d'euros qui devrait être prêt pour le début de la saison 2021/22. "Ce projet ouvre de nouvelles formes de relation avec nos visiteurs et permet d'atteindre d'autres segments du jeune public." Quant à l'expérience numérique, il s'agira d'un challenge mobile qui sera intégré au parc principal (par des points de jeux & interactifs) & accessible hors de celui-ci pour un challenge qui se voudra "mondial".


Phase 2 : Ouverture de l'attraction majeure.

La deuxième phase du Beat Challenge signera l'ouverture d'une attraction sur le thème de la Liga. Celle-ci sera un investissement de haut niveau, encore plus élevé que Shambhala (25 millions) : Son coût sera de 40 millions. Toutefois, le budget laisse rêveur, mais l'univers Footbalistique nous rend perplexes sur ce qui serait créé... La vidéo promotionnelle évoque un Dark Ride interactif mêlant réalité & virtuel. Pas très sexy à première vue si il s'agit de l'investissement principal.


Phase 3 : Inauguration du parc à thème.

La troisième phase arrivera peu de temps après avec la construction finale du parc à thème dédié à la Liga. Cent millions d'euros seront investis, comme pour Ferrari Land. Toujours en cours de conceptualisation, cela deviendra le quatrième parc de Port Aventura, intégrant les attractions et aménagements déjà effectués et probablement de nouvelles attractions supplémentaires. Le projet accompagnera alors PortAventura Park, le Caribe Aquatic Park et Ferrari Land.



Un projet profondément Marketing

Avec ce projet, taillé sur mesure pour le plus grand nombre de fans de foot, le parc veut séduire les " e-gamers ''

Un accord de licence de quinze ans est accordé à PortAventura World pour l'utilisation de la marque LaLiga (115 millions de fans recensés). Ainsi, "nous offrons à nos clubs l'opportunité d'amplifier leurs marques auprès d'un public jeune et familial à l'échelle mondiale pour offrir des avantages à PortAventura World".


Notre avis sur le sujet

Nous avons une grosse interrogation sur la capacité d'attraction de visiteurs & de rentabilité d'un tel projet. Pour les fans de parcs d'attractions, pas ou peu d'émoi résulte de cette annonce. PortAventura promet ainsi un très gros investissement. La thématique du nouveau parc vient encore un peu plus éloigner la parc mère de son atmosphère "Aventure" initiale. Pire, l'univers Footballistique viendra cannibaliser la thématisation aventure avec des éléments de décors, affichages, points de jeu qui n'ont rien à voir... De premier abord, le mélange Football & Parc d'attraction semble désastreux, pure objet marketing aux mains de la Ligua.


Dommage que le groupe ne choisisse pas de renforcer l'offre de PortAventura qui n'a pas reçu d'attraction majeure (marquante) depuis plusieurs années. L'investissement aurait pu permettre d'agrandir Ferrariland pour y proposer une sélection d'attractions plus large.


Ce qui peut sauver le projet, c'est une expérience unique, inédite, sensationnelle & très attractive. Les 40 millions d'euros seraient alloués à l'expérience interactive... Dommage.

Peu enclins à enterrer les projets avant leur naissance, nous attendrons de nouvelles annonces pour positionner notre avis plus finement. Wait and see...


4,587 vues