Rechercher

Interview d'Arnaud BENNET, directeur du PAL.

Dans un contexte tendu de crise sanitaire, c'est toute l'industrie du loisirs européen qui a été mise à l'arrêt. Comment le parc du PAL, qui s'apprête à rouvrir ses portes, entend-il de sortir de cette crise ? Nous avons questionné Arnaud Bennet, directeur du PAL qui a répondu à nos questions sur le sujet.


Selon vous, quel sera l’impact de la crise actuelle sur le secteur des parcs d’attractions ?

L’impact peut se mesurer directement pour les parcs d’attractions, on parle d’une baisse de de 25 à 30 % du chiffre d’affaire par rapport à l’année dernière. Également, nous serons tous très impactés par la perte des sorties en groupe qui correspond à une part conséquente de notre chiffre d’affaire (Toutes les sorties CE et scolaire sont annulées). On espère que le public répondra présent cet été. Nous sommes prêts à accueillir les visiteurs car nous sommes dans un modèle totalement sécurisé. La fréquentation reste une variable encore totalement inconnue, on espère que la baisse de la fréquentation ne sera pas trop significative.


Comment le parc va-t-il fonctionner cet été ? Un nombre de visiteurs restreint, des attractions fermées… Comment respecter les gestes barrières ?

D’abord, le nombre de visiteur reste encore en discussion mais il n’y a pas de raison qu’il soit limité. Sinon il faut le faire d’une manière intelligente en prenant en compte la surface disponible. Sur Juin et Juillet on ne se pose pas la question car nous savons que le parc ne sera pas complet comme l’a pu l’être l’été dernier. Nous avons mis en place un protocole sanitaire afin de protéger les visiteurs. Ce protocole a été validé par les autorités compétentes et la préfecture. Il permet de préserver la distanciation dans les files d’attente, dans les restaurants et dans les attractions, et le nettoyage des zones de contact notamment dans les attractions. Le port du masque est obligatoire seulement dans les coasters et quand nous circulons dans un restaurant. Les spectacles ont été adaptés pour maintenir la distanciation. Nous avons multiplié partout la distribution du gel hydro-alcoolique. Nous avons mis en place un ensemble de mesures qui rendent le PAL totalement prêt à la réouverture ce week-end (le 06/06/2020 NDLR).


Le parc Astérix a déjà annoncé des possibles retards pour les nouveautés à venir, pensez-vous que votre hôtel en construction subira le même sort ?

Pas du tout ! Nous avions beaucoup d’avance ! Nous finirons l’hôtel largement dans les temps. L’hôtel ouvrira en avril 2021 et les réservations seront possibles à partir du 1 octobre 2020.


Le Pal vient multiplier son offre d’hébergement, ne serait-il pas le meilleur moment de dévoiler quelques autres nouveautés à venir ?

On a une attraction en prévision même si nous n’avons pas encore de dates précises : Un super-splash. C’est une grosse installation qui ressemble beaucoup à une rivière canadienne mais avec des bateaux de 25 personnes et une chute de 30 m de haut. Nous voulions un effet rafraîchissant pour l’été, et ce sera le même modèle que celui de l’Atlantica super-splash à Europa-Park. Nous commençons sérieusement à réfléchir au thème et à l’emplacement de l’attraction. L’attraction arrivera certainement pour 2022 ou 2023. L’espace canadien est une grande réussite,


Quels sont les thèmes que vous souhaiteriez voir arriver prochainement ?

Honnêtement on en a plein… nous avons l’envie de toujours s’appuyer sur des facettes de la personnalité du parc avec des espaces très végétalisés. Nous voulons garder cette particularité de végétalisation et nous recherchons des thèmes compatibles.


Quelles sont les prochaines évolutions du zoo ?

Nous allons apporter des évolutions au zoo avec les installations de l’hôtel. Nous allons créer une très grande savane. L’hôtel sera directement sur cette savane, et celle-ci sera visible du parc. Nous prévoyons des grands espaces pour accueillir des girafes et des rhinocéros. Cela demande des infrastructures importantes. En tous cas, nous avons hâte de dévoiler tout ça l’année prochaine. Le PAL connait une expansion incroyable depuis quelques années.


Quels sont vos objectifs pour l’avenir ?

Le PAL a une ADN propre, nous voulons sans cesse améliorer la qualité de l’expérience : divertissement et découverte. Emmener les gens sur des comportements responsables est une de nos priorités car nous sommes l’un des rares parcs à avoir le label écoresponsable. A l’avenir, nous essayerons de porter au plus haut ces valeurs, continuer à divertir, et poursuivre le développement de l’hébergement.


Merci à Mr BENNET, directeur du PAL, de nous avoir accordé cette interview !

Interview : Anthony Michaud.

468 vues