top of page

La Récré des 3 Curés 2020 | Vertika

Dernière mise à jour : 9 janv.

La Récré des 3 Curés", situé à proximité de Brest dans le Finistère a marqué les esprits en 2020, avec l'arrivée de son tout premier roller coaster à sensations fortes. L'occasion pour nous de revenir sur cette nouveauté unique en France.


Un teasing en plusieurs étapes...

C'est le 8 août 2019 qu'une première annonce est faite de la part du parc. Ce dernier annonçait une "nouvelle aventure" à découvrir pour fêter les 30 ans du parc en 2020. Le parc promettait alors de nous "impressionner", tout en restant évasif sur les détails de ce projet. Mais le même jour, 2e annonce, avec cette fois-ci une image dévoilant une première partie de l'attraction ! On découvre alors qu'il s'agit d'un coaster, avec des éléments qui semblent particulièrement intéressants et que son ouverture est prévue pour le printemps 2020. Le parc propose un jeu, dans lequel les internautes et intrépides visiteurs peuvent dessiner grâce à leur imagination la suite de l'attraction, encore cachée jusqu'ici.

Au fur et à mesure des annonces du parc, le circuit de cette nouvelle machine se dévoile de plus en plus, on y voit désormais un looping, avec à l'intérieur de celui-ci une autre inversion, nommée "corkscrew", tire bouchon en français. Il s'agit d'un élément impressionnant et très original, unique en France ! On comprend ainsi que le coaster sera particulièrement sensationnel, et qu'il promet de fournir une expérience très intéressante aux plus téméraires.


Le début des travaux et le montage de l'attraction

Pendant l'hiver 2019/2020, le parc continue de nous partager l'évolution du projet, avec une étape très importante qui était en cours à ce moment précis, le montage et l'assemblage de l'attraction. Malgré la fermeture du parc pendant la saison hivernale, les équipes du parc et les sociétés tierces s'activent alors pour mettre le cap sur une ouverture au printemps 2020, date précédemment avancée.

On y voit les impressionnantes structures en cours d'installation, ces magnifiques rails de couleurs rouges et les supports de couleurs gris. La mascotte du parc, elle aussi semble intriguée et observe attentivement la construction et n'hésite pas à se faire photographier devant ce qui deviendra "Vertika".


La construction continue, et se déroule convenablement. Mais alors que la fin du printemps approche à grands pas, et que la crise sanitaire frappe la France, les perspectives d'ouverture sont ainsi remises en question. La date d'ouverture des parcs d'attractions, et notamment de la Récré des 3 Curés est alors incertaine. Mais finalement, le parc est autorisé à réouvrir au début du mois de juin 2020, et accueille ses premiers visiteurs dès le 6 juin, qui marque également l'ouverture tant attendue de Vertika.


Les caractéristiques de Vertika

Ce grand-huit a été fabriqué par la société allemande Gerstlauer, qui a construit entre autres Pégase Express au Parc Astérix ou encore le célèbre "The Smiler" à Alton Towers en Angleterre qui détient le record mondial d'inversions. Une entreprise renommée, qui a su faire de Vertika une très bonne attraction.


D'une hauteur de 31 mètres, similaire à la hauteur d'un immeuble de... 8 étages, d'une vitesse atteignant les 83km/h en bas de la première chute, et composé de 2 inversions, Vertika joue véritablement dans la cour des grands en France. Sa longueur est de 440 mètres, et il est accessible à partir de 1 mètre 30. Il est composé de 2 trains de 8 passagers, pour un rendement et une capacité adaptée à la fréquentation raisonnable du parc.

Faites un tour à bord en découvrant le parcours en caméra embarquée !

Mais la particularité de Vertika réside dans sa montée, qui ne se passe pas comme dans un roller coaster traditionnel. Les visiteurs, une fois envoyés sur le parcours, devront faire face à une montée à la verticale, inclinée à 90 degrés, avant de chuter, idéal pour perturber les sens de ces derniers ! Cette chute est d'ailleurs caractéristique de ce modèle, nommé "Euro-Fighter".


Une fois à l'intérieur, qu'est-ce que ça donne ?

On y retrouve des sensations très intéressantes, avec une chute très puissante et des enchaînements très sympathiques.

Avant même la descente, la montée ne laissera personne indifférent, tandis que par la suite, tous les éléments s'enchaînent vite, sans temps morts. Les inversions quant à elles sont vraiment agréables, et l'intégralité du parcours est fluide. La disposition du parcours et des multiples courbes et inclinaisons a été très bien conçue.

Malgré ses 440 mètres, l'attraction remplit complètement ce qu'on peut attendre d'elle et est largement capable de vous surprendre.


Le parc, qui accueille en moyenne 200 000 visiteurs par an, a su s'offrir cette nouveauté souvent destinée à des parcs de plus grandes envergures, et nous pouvons ainsi les féliciter pour cet investissement hors du commun. À noter que le coût pour cette attraction est d'environ 4 millions d'euros, en guise de comparaison, c'est bien plus que Discobélix au Parc Astérix, qui avait coûté aux Gaulois près de 3 millions d'euros quelques années auparavant.

Vertika symbolise et montre ainsi un bel effort financier pour La Récré, un effort qui semble déjà porter ses fruits, l'attraction étant devenue un incontournable du parc et est d'ors et déjà très appréciée des visiteurs.

Enfin, nous pouvons saluer la campagne de communication du parc sur ses réseaux sociaux. Cela a permis à tous les fans de suivre l'évolution des travaux et d'en découvrir davantage au fil du temps.








コメント


bottom of page