top of page
  • Jordan

PUY DU FOU | La nuit des feux Follets

Initiée en 2007 pour débuter les célébrations du 30e anniversaire du parc, la deuxième édition de cette compétition internationale de pyrotechnie voit finalement le jour, quinze ans plus tard, pour les 45 ans du parc. Ce vendredi 16 septembre, 13000 visiteurs ont eu le privilège d’assister à ce spectacle grandiose en place et lieu de la Cinéscénie, qui plus est, la plus grande scène de spectacle du monde.


Crédit Photo : Le Parisien

Une compétition au sommet

Cette compétition réunissait l’élite mondiale en matière de pyrotechnie. Tout d’abord, l’Australie représentée par HOWARD & SONS PYROTECHNICS, entreprise centenaire devenue leader sur le continent Océanique, ensuite la Chine, représentée par HUNAN LIUYANG FIREWORKS, responsable des feux d’ouverture des J.O. de Pékin entre autres et le Portugal, représenté par GRUPO LUSO PIROTECNIA, un regroupement d’entreprises qui rayonne désormais dans le monde entier.


Crédit Photo : TourMag

Un jury de choix

Chaque équipe disposait alors de quinze minutes pour convaincre le public ainsi qu’un jury prestigieux composé de Faustine BOLLAERT, présentatrice de l’émission « Ça commence aujourd’hui », en qualité de présidente, Sylvie TELLIER, présidente du comité Miss France, CAUET, animateur radio et humoriste, Christophe BERTHONNEAU, plus grand maitre artificier français et conseiller du Puy du Fou ainsi qu’Arthur, un jeune handicapé qui a réalisé, grâce à l’association Petit Prince, son rêve en devenant artificier d’un jour auprès des équipes du parc.


Crédit Photo : Veronique Besse

Un an de préparation

C’est en effet le temps qu’il aura fallu aux équipes du parc ainsi qu’aux différents participants pour mettre en place et organiser cette deuxième édition aux proportions gigantesques. Christophe BERTHONNEAU, personnalité très influente dans le monde des artificiers, avait la charge de trouver les meilleurs pyrotechniciens afin de conseiller le Puy du Fou pour le choix des concurrents. S’en est suivi des mois entiers de préparation sur logiciels 3D afin de composer les différentes prestations. Puis est venu le moment de transporter les trois tonnes d’artifices jusqu’au Puy du Fou et une semaine d’installation sur le parc.



Une soirée millimétrée

Vingt-deux heures, Catherine BOUGEAIS, plus connue comme la voix du Puy du Fou annonce le début du spectacle. Une présentation poétique de la soirée à venir est proposée suivie d’un premier poème de Dorotea MACKELLAR, grande poétesse australienne, accompagné d’un lever de drapeau aux couleurs de l’Australie. S’en suit le feu de HOWARD & SONS PYROTECHNICS qui embrase le ciel sur des musiques variées telles « rocket man » de Sir Elton JOHN ou encore une reprise de « We are all made of stars » de MOBY.


 

La voix du Puy du Fou introduit ensuite la Chine, présentée par un poème de Qu Yuan ainsi qu’un lever de drapeau. Le spectacle offert par HUNAN LIUYANG FIREWORKS commence sur les chapeaux de roues accompagné d’une musique composée spécialement pour l’occasion.


 

Le Portugal est à son tour introduit par la douce voix du Puy, suivi d’un poème de l’illustre Fernando Pessoa accompagné, là aussi, d’un lever de drapeaux. C’est alors à GRUPO LUSO PIROTECNIA d’illuminer le ciel avec un dynamisme et une synchronisation parfaite, clôturant le concours sur une reprise de « The final countdown » du groupe Europe.


 

Le Jury entre en scène, introduit par Véronique BESSE, présentatrice de l’événement. Après avoir chacun leurs tour donnés leurs ressenti sur le spectacle, le trophée est présenté. Il s’agit d’une sculpture en verre soufflée réalisé par François ARNAUD, artisan au Puy du Fou et meilleur ouvrier de France. Maitre BOUQUET, l’huissier de justice de la cérémonie remet alors l’enveloppe contenant le résultat des votes du Jury et du public à Faustine. C’est finalement le Portugal qui remporte cette deuxième édition de la nuit des feux follets.


Crédit Photo : Puy du Fou
 

En guise de bouquet final, les équipes pyrotechniques du Puy du Fou présentent leur création, hors compétition. Tout le savoir faire des artificiers du parc est à l'honneur pour offrir au public un dernier quart d'heure magique. Les fontaines se mêlent aux feux dans un somptueux ballet.



262 vues
bottom of page